VACCIN CONTRE LA GRIPPE : LA SUISSE PAS SI NEUTRE QUE CA !

 

          C’est le début de l’hiver et des campagnes pour vacciner un max contre la grippe. Et comme il parait que les Français, qui sont parmi les derniers a avoir des vaccins obligatoires en Europe, semblent réticents, Big Pharma a décidé de mettre le paquet.
          La docteure Siegrist a fait pas moins de 3 conférences sur le sujet.
          Qui est la docteur Siegrist? Elle est titulaire de la chaire de vaccinologie de la faculté de médecine de Genève. C’est beau, c’est ronflant, c’est imparable : ce qu’elle dit ne peut être que parole d’évangile.
          Cette chaire de vaccinologie est unique en Europe. Tiens donc? Elle est en Suisse. Elle a été créée et est subventionnée par le laboratoire Adventis-Pasteur, l’un des plus grand fabricants de vaccins.
          Je trouve que cette parole d’évangile est particulièrement frelatée. N’y aurait-il pas un léger conflit d’intérêts ? En acceptant cette chaire, Mme Sigrist s’est engagée à défendre bec et ongles la cause de son sponsor. Ce qu’elle fait avec une énergie sans bornes.
          La presse de son côté, en l’occurence Tribune de Genève, semble avoir signé également un pacte d’allégeance, vu l’espace qu’elle réserve en permanence aux propos tranchés et aux affirmations outrancières de la doctoresse. Sa présentation magistralement orchestrée, organisée en collaboration avec la Ville de Genève, lui donna l’occasion de promouvoir l’importance de la vaccination et de ses multiples vertus sur les maladies mortelles, en occultant délibérément leurs effets secondaires et en traitant les sceptiques « d’ignorants dangereux » et les collègues dissidents de « mauvais médecins ».
          Ensuite elle parle de quatre virus qui l’interpellent en tant qu’épidémiologiste :

    - La polio, non éradiquée à cause des intégristes de tout bord (il est évident que ce ne peut pas être du à l’insalubrité des eaux et aux guerres.)
    - Le virus Ebola et la mise au point réussie du vaccin grâce à son staff (encensoir, encensoir).
    - Les méfaits de la rougeole, à cause des irresponsables qui refusent de vacciner leurs enfants, etc. (on connaît sa rengaine). Elle a quand même dit que la rougeole n’était dangereuse que pour les enfants en mauvaise santé. Alors, malgré les soins de la vaccination, nos enfants seraient-ils majoritairement en mauvaise santé ?
    - Le virus de l’hésitation vaccinale (aïe!), le plus important, car pour l’instant, on n’a pas encore trouvé d’antidote. Il est très contagieux, représente 2 à 5% de la population, se répand un peu partout, et affecte toutes les catégories sociales. Ce sont des gens sincèrement convaincus. Ce virus est le plus dangereux, et ceux qu’il contamine sont aussi de dangereux adversaires, car ils se croient bien informés, ce qui n’est pas le cas, ils sont très actifs et font de la propagande sur internet.
« …les parents [qui] refusent de vacciner leur enfant font courir des risques à leurs proches…  Quant à l’Internet, son rôle est très néfaste, car cela diffuse de fausses informations et colporte des faits sans références scientifiques crédibles sur les vaccins et provoque la défiance et la peur. »

 

           Pour elle, il n’y a aucune corrélation entre :
- Les vaccins et l’autisme.
- Les vaccins et la sclérose en plaques.
- Les vaccins et les effets secondaires dus au Gardasil.
- Les vaccins et l’aluminium ou autres produits toxiques et leurs effets secondaires reconnus.
- Les vaccins et la mort subite du nourrisson.
- Les vaccins et l’émergence du cancer chez les enfants et adolescents…

 

          Cette dame propose donc, surtout pour éradiquer le virus de l’hésitation vaccinale, la formation de « conseillers en santé » et des centres d’information (ou de bourrage de crâne), informer et transformer en courroie de transmission les enseignants, les journalistes, les autorités, les pédiatres et utiliser des professionnels de la communication. Ceux-ci viseront les cabinets médicaux, les écoles comme pour le Gardasil (mais l’hécatombe et les effets secondaires catastrophiques du vaccin ne sont pas évoqués bien sûr).          

          Bref si nous avons eu Jeanne d’Arc, il y a maintenant Sainte Sigrist pour bouter les anti-vaccinaux hors de France. Naturellement ceux-ci n’ont pas droit a un débat contradictoire et s’il y a des accidents vaccinaux, ils ne peuvent être dus qu’à des coïncidences : c’est la faute à pas de chance!. Les victimes sont des affabulateurs et les médecins qui y croient des illuminés dangereux. Une jeune femme médecin de 35 ans, chef du service de réanimation d’un hôpital universitaire à Sétif est décédée, 30 heures après sa vaccination anti-H1N1. Là encore les officiels disaient que « le lien avec le vaccin n’est pas établi »


          On nous dit que la Suisse figure parmi les pays les plus performants en matière de santé. Pourtant la santé des adolescents y est alarmante : allergies, asthme, dépression, anorexie, boulimie, hyperactivité, suicide...Un article émanant du Fonds national suisse de la recherche scientifique nous alerte : le cancer est l’une des principales causes de décès chez les enfants et chez les adolescents ! Alors, vaccination et cancer, simple coïncidence ?

 

          La liste noire des sommités qui contestent la nécessité des vaccins ou de certains d'entre eux ne cesse de s'allonger : Pr Montagnier, Pr Belpomme, Pr Even, Pr Debré, Pr Joyeux, Dr Emmanuelli, Dr Frachon,  Dr Spinosa, Dr Curtay, etc. Quant aux 420 médecins qui lancent une pétition contre le Gardasil, vaccin dévastateur hautement controversé, va-t-on employer les grands moyens pour faire taire ces dissidents, leur retirer leur diplôme, comme tente de le faire, chaque fois qu’il en a la possibilité, l’Ordre des médecins français, représentant de ces nouveaux inquisiteurs, garants de l’ordre établi ?  

          Il y a pourtant eu, suite à ces vaccins antigrippaux, durant les décennies qui précèdent, de très nombreux cas de complications pulmonaires fatales parmi les gens âgés, mais qu’importe, c’est tout bon pour les caisses de retraite… 

 

          Et ce n’est pas tout, diverses études statistiques ont mis en évidence une courbe croissante de la maladie d’Alzheimer chez ceux qui sont annuellement  fidélisés au vaccin antigrippe. Ce n’est d’ailleurs pas un scoop puisque cette information avais déjà été publié il y a 5 ans dans un article intitulé : « Des vaccins antigrippe qui rendent gogol » à partir des travaux du docteur Groussac dévoilant que 11 des vaccins du marché pharmaceutique contiennent des fragments d’ARN à double brin ; or ceux-ci ont la propriété de bloquer les gènes déjà  altérés par les réplications successives, en particulier parmi les neurones…..


          Soyons juste logique : il y a peut-être 20 milliards de souches virales potentielles prêtes à exterminer l’humanité cette année et l’année prochaine. Quel surdoué de la météo virale pourrait lire dans le marc de café laquelle de ces souches va attaquer cet hiver ? Alors sur quelle base mystérieuse sont fabriqués les vaccins ??? A moins que……..la prochaine grippe soit propagée par le vaccin lui-même, comme précédemment !          

          Déjà la fameuse grippe espagnole, qui n’était pas plus espagnole que les capotes sont anglaises, est issue d’un abominable bouillon de culture qui se voulait un vaccin et qui a été inoculé aux soldats américains durant la guerre de14/18. On ne connait pas exactement, vu le manque de moyens de communication de l’époque, le nombre de victimes du à cette hécatombe épidémique dont le vecteur fut un vaccin, puisque les chiffres varient carrément entre 25 et 50 millions dans le monde.
           On peut dénombrer à l’heure actuelle plus de 100 articles  et publications scientifiques sur les effets secondaires des vaccins contre la grippe.

 

          Alors ce vaccin contre la grippe, allez-vous le faire? J’ai entendu dire que la plupart des grippés des années précédentes avaient reçu le vaccin et que leur grippe durait 3 fois plus longtemps que les grippés non vaccinés, surtout si on leur avait donné des antibiotiques pour achever de démolir leur immunité.  


          En prévention prenez plutôt de l’argent colloïdal, du chlorure de magnésium et 3 gouttes d’HE de Niaouli dans du miel avec une infusion, histoire de booster vos défenses immunitaires. Et laissez la fièvre monter. Elle est nécessaire à votre corps pour pour la fabrication des globules blancs (des chercheurs de l’Ontario ont conclu que les médications anti-fièvre augmentent la propagation de l’épidémie). Il n’y a pas de meilleur médecin que notre corps.  Une touche de Biovirax sous les narines plusieurs fois par jour fait barrage aux virus. Pratique en prévention contre la grippe, ce baume est aussi curatif (il faut alors l’appliquer en massages sur la poitrine et sur le dos).

 

         Quand la grippe est là, vous pouvez aussi prendre du sérum de Yersin 15 CH - 1 dose - et vous enduire bras, mains et cuisses avec du vinaigre des 4 voleurs. Faire des inhalations avec de l’HE de Ravintsara (ne pas confondre avec l’HE de ravEnsara) et en prendre également avec le niaouli. Et pour termine, en dessert : le sirop de sureau noir.

 

Passz un bon hiver.

 

(Béatrice Delègue, à partir des articles de Michel Dogna et Dominique Vialard)

 

 



Réagir


CAPTCHA